Les Super Falcons sans Asisat Oshoala, Onome Ebi, Francisca Ordega entre autres n’ont pas fait de cadeau à leurs adversaires du jour au tournoi féminin de l’UFOA B. Les pouliches de Thomas Dennerby sont désormais en monde Coupe du monde féminine après avoir infligé un sacré 15-0 à la modeste équipe nigérienne.

Les nigériennes d’Ali Mamadou peuvent avoir des raisons de rougir de leur prestation du jour face au Nigéria tant elles ont sombré (presqu’aussi brutalement que le Titanic). En effet, pour leur deuxième sortie dans le groupe B, le Niger était opposé à une équipe du Nigéria, championne d’Afrique, toutefois sans ses stars.

Thomas Dennerby, le sélectionneur suédois de l’équipe nigériane qui prépare le mondial en France n’a pas souhaité avoir recours aux Super Falcons les plus en vue, de peur d’en perdre quelques-unes avant le coup d’envoi de la Coupe du monde prévue en France dans moins d’un mois.

Les pouliches du technicien suédois s’en sont données à cœur joie face au Niger pour s’imposer 15-0 au terme d’un match fou qui a vu les nigériennes réduites à 9 contre 11. Une rencontre lors de laquelle Aku Cynthia Onyedikachi du Nigéria a été désignée meilleure joueuse du match.

Le Niger désormais hors course rejoint le Sénégal et le Togo, déjà éliminés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici