La finale du tournoi féminin COSAFA avait lieu ce samedi 22 septembre 2018 à Nelson Mandela Bay, Port-Elizabeth. La rencontre qui opposait les Banyana Banyana aux lionnes indomptables du Cameroun a tourné à l’avantage du pays hôte qui s’impose 2-1 au bout du suspense.

C’est avec Ngo Ndom dans les cages, Mambo Lambo, Sonkeng, Ejangue et Mbengono en défense que le Cameroun démarre sa finale. Ngo Mbeleck, Feudjio et Abena sont associées au milieu pour relancer au mieux les attaques et trouver Ngono Mani, Meyong ou Takounda. Les joueuses de Joseph Ndoko semblent avoir plus de jus dans les jambes. Elles se montrent assez offensives pour inquiéter la sélection sud-africaine. De leur côté, les Banyana Banyana transcendées par leur public ne se laissent pas influencer. Elles sont gonflées à bloc et jouent tous les ballons. Abena tente quelques belles incursions dans la surface adverse mais la défense sud-africaine est vigilante.

Le Cameroun domine avec une Abena très conquérante sur toutes les actions de jeu.
Contre toute attente, le Cameroun se fait punir son manque de réalisme des la 41e minute. Refiloe Jane assène une frappe puissante dans la cage de Ngo Ndom. La gardienne pourtant expérimentée de la sélection camerounaise ne peut rien faire, si ce n’est une détente insuffisante pour intercepter le ballon de la jeune pépite des Banyana Banyana.

Les lionnes courent derrière le score et se précipitent pour aller de l’avant. Ce qui occasionne des actions stériles et en plus des pertes de balles récurrentes.

La capitaine de la sélection camerounaise Ngono Mani reprend un centre réussi de Ejangue obligeant ainsi la gardienne sud-africaine à devier le ballon hors de ses cages. La deuxième période est mieux maîtrisée pour le Cameroun. A la 66e minute, Geneviève Ngo Mbeleck comme lors de la demi-finale face à la Zambie, reprend un superbe ballon dans la surface et marque un but somptueux. Cette égalisation permet aux lionnes de souffler, elles en profitent pour s’installer dans le camp de leurs adversaires.

L’Afrique du Sud toujours bien présente tente deux nouvelles incursions de manière successive captées sereinement par Annette Ngo Ndom.
Agnès Nkada entrée à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire à la place de Takounda ne parvient pas à s’imposer. Les lionnes se mettent en danger en conservant longuement le ballon.

L’intelligence tactique de Ngo Mbeleck, la buteuse camerounaise ne suffira pas. Les pertes de balles s’accroissent. Il faut même une Ngo Ndom au mieux de sa forme pour empêcher les sud-africaines de mener au score à cinq minutes du terme. Malheureusement pour le Cameroun, une nouvelle perte de balle de Mambo Lambo au milieu de terrain entraîne une bonne récupération des Banyana Banyana qui marquent le but du 2-1 par l’entremise de Jane.

Le but inscrit lors du temps réglementaire (90+2′) donne la victoire à l’Afrique du Sud qui conserve son titre de championne du tournoi féminin COSAFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici