Ce pourrait être le titre d’un roman en deux parties tant le Cameroun a souffert durant ses deux face-à-face avec la sélection des Shepolopolos. Après un premier affrontement en phase de groupe, le Cameroun et la Zambie se sont retrouvés ce jeudi pour la première demi-finale du tournoi féminin COSAFA. Malgré le revers du 15 septembre dernier, les lionnes ont surmonté cette fois l’obstacle zambien et joueront la finale face à l’Afrique du Sud ou l’Ouganda.

Ô que ce fut difficile pour le Cameroun ce jeudi encore face aux Shepolopolos. Durant les premières minutes, les deux équipes tentent mais les séquences sont entrecoupées comme si la fatigue des matchs consécutifs commençait à peser de tout son poids. Le Cameroun cherche ses marques sans réellement trouver la solution.

Il faut attendre la 17e minute pour voir la première vraie action du match. Les zambiennes sont proches d’ouvrir le score, ce qui oblige Annette Ngo Ndom à faire trois arrêts consécutifs et tenir le ballon à distance de ses buts. Le ballon traine tout de même dans la surface et c’est finalement Ejangue qui vient sauver le ballon juste devant la ligne de buts, empêchant ainsi le Cameroun d’être rapidement mené au  score.

Le milieu de terrain camerounais (Feudjio, Meyong, Ngo Mbeleck) peine à s’imposer proprement. Les contre-attaques sont mal amorcées et c’est facilement que les camerounaises se font chiper le ballon. Les zambiennes plus dangereuses profitent également des nombreuses pertes de balle de leurs adversaires.

La rencontre poursuit son cours. Un choc entre Meyong et Chanda à quelques minutes de la fin de la première période met la zambienne sur le tapis. Et c’est sur une civière avec une tête ensanglantée qu’elle est transportée à l’infirmerie. L’arbitre centrale donne 7 minutes de temps additionnel suite à cet incident.

De retour des vestiaires, c’est une Ngono Mani très zélée qu’on voit sur la pelouse. la capitaine de la sélection camerounaise écope d’un carton jaune dès la 46e minute. Joseph Ndoko, le sélectionneur du Cameroun, recherche un peu de fraîcheur pour contrecarrer le jeu des zambiennes. Et c’est Thérèse Abena entrée à la place de Ngono Mani qui va pallier le manque offensif, faisant ainsi beaucoup de bien à l’attaque camerounaise.

A la 77e minute, Takounda trouve le poteau droit de la Zambie. Ngo Mbeleck en renard de surface est la première à récupérer le ballon. Elle efface defenseures et gardienne avant de mettre le ballon au fond des filets. 1-0 pour le Cameroun.

Takounda plus à son aise qu’en début de rencontre continue à poser des problèmes à la défense des Shepolopolos. Mais ni ses tentatives ni celle d’Abena en fin de partie, ne vont changer le score. Le Cameroun prend sa revanche sur la Zambie et jouera sa finale ce samedi face à l’Afrique du Sud ou l’Ouganda.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici