Les Lionnes indomptables du Cameroun se qualifient pour le tour suivant des éliminatoires aux jeux olympiques Tokyo 2020 après un nouveau match nul 0-0 face à l’Ethiopie à Yaoundé. Lors du match aller, les pouliches d’Alain Djeumfa, huitièmes de finalistes de la dernière coupe du monde, avaient déjà été accrochées 1-1.

Très tôt dans le match, Asefa Alemnesh se procure un premier coup franc qui flirte avec les cages d’Annette Ngo Ndom. Sur le côté gauche camerounais, Aboudi Onguene perd de nombreux duels qui auraient pu mettre les locales à l’abri.

A la 27e minute, Catherine Bengono est fauchée hors de la surface éthiopienne par la gardienne Beyoro Abaynesh. L’arbitre fait preuve de clémence et n’attribue qu’un carton jaune à l’éthiopienne. Aboudi Onguene, Falonne Meffometou et Raïssa Feudjio sont autour ballon pour le coup franc. Malheureusement la combinaison amorcée ne donne rien de concret. Le jeu se poursuit.

Ajara Njoya effectue un slalom depuis le milieu de terrain à la 35e minute. Alors qu’elle est dans la surface adverse, elle tente de trouver Aboudi Onguene en position de hors-jeu. L’arbitre de ligne lève logiquement son drapeau. Les joueuses du coach Selam Zerak se montrent de plus en plus dangereuses. Les occasions se multiplient pour les visiteuses et la sérénité camerounaise semble s’effriter.

A deux minutes de la fin du temps réglementaire de la première période, le Cameroun passe tout près du scénario catastrophe. La gardienne camerounaise Annette Ngo Ndom est battue sur une frappe lointaine d’Asfaw Emebet. Le ballon du milieu éthiopien trouve le poteau gauche camerounais. Alain Djeumfa debout peut se détendre après cette grosse frayeur. Les deux équipes retrouvent le vestiaire sur ce score vierge.

De retour du break, le sélectionneur des Lionnes indomptables fait rentrer Charlène Meyong à la place Ysis Sonkeng. Un choix très offensif qui montre bien les ambitions du technicien camerounais. A la 55e minute, Meyong trouve Aboudi Onguene qui efface la gardienne mais trouve le petit filet extérieur. C’est une nouvelle opportunité d’ouvrir le score manquée par les Lionnes indomptables.

Quelques minutes plus tard, Michaela Abam laisse la place à Henriette Akaba Edoa. Alain Djeumfa veut plus d’animation offensive chez ses pouliches. Avant l’heure de jeu, le coup franc enroulé par Mbengono est directement cueilli par les mains de la gardienne éthiopienne Beyoro.

Moins d’une minute plus tard, le milieu de Guingamp Grace Ngock Yango trouve la barre transversale. Le Cameroun se fait plus pressant. L’entrée de Charlène Meyong apporte plus de fraicheur aux offensives des Lionnes indomptables.

La sélection camerounaise a désormais la maîtrise du jeu et des occasions mais peine à les concrétiser. A vingt minutes du terme du match, Raïssa Feudjio accroche Boyzo Senayt : carton jaune pour la meneuse du jeu camerounais.

A la 78e minute, Tesfamariam Mesulu fauche Aboudi Onguene à l’entrée de la surface. L’attaquante s’échauffe et bouscule son adversaire. Carton rouge pour la camerounaise qui doit laisser ses coéquipières en infériorité numérique pour le restant du match.

Réduites à dix, les lionnes ne reculent pourtant pas. Tesfamariam Mesulu écope également d’un second carton jaune après avoir été préalablement avertie. Les deux formations terminent la rencontre à égalité numérique. Le score en restera là. Le Cameroun se qualifie pour le troisième tour des éliminatoires, et ce, dans la douleur grâce au but inscrit à l’extérieur lors du match aller.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici