Après des performances en demi-teinte lors des récentes sorties du Cameroun, Annette Ngo Ndom et Michaela Abam ont été laissées de côté par Alain Djeumfa pour le stage de préparation en vue des éliminatoires aux Jeux Olympiques.

Montpellier, france – 10 juin: l’équipe du Cameroun s’échauffe avant le match du groupe E de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 entre le Canada et le Cameroun au Stade de la Mosson le 10 juin 2019 à Montpellier, en France. (Photo par Elsa / Getty Images)

Le Cameroun affrontera la Cote d’Ivoire, tombeuse du Nigéria, lors d’une double confrontation prévue les 9 et 12 novembre prochain. A cette occasion, Alain Djeumfa a choisi 29 joueuses pour un stage de préparation entamé le 1er novembre.

Des surprises sont à constater dans ce groupe avec notamment l’absence de Michaela Abam, joueuse du Betis Femina en Espagne. L’attaquante de 22 ans suit les conséquences de ses contre-performances à l’attaque des Lionnes Indomptables. La gardienne Annette Ngo Ndom est dans le même cas. Ses performances ont sévèrement été critiquées récemment.

L’heure est donc au renouveau, puisque la liste réserve d’autres surprises avec les convocations de Koesso Magoumkoua (Awa FC), Raïssa Adama (Social du Mbam), Thérèse Nzie seme (Louves Minproff), Tim Shalom Nakoma (Vision de Bamenda), Carole Mimboe (Estremadura/Espagne), Alvine Njolle (FC Minsk/Biélorussie) et Chanel Tchapchet (Tokyo/Japon).

A l’issue de ce stage, 21 joueuses seront de l’expédition ivoirienne avant le retour au pays pour le match retour prévu à Yaoundé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici