Ce sont 485 athlètes qui vont prendre le départ de la mythique ascension du Mont Cameroun le samedi 17 février 2018… Les femmes seront de la partie. La course de l’espoir s’est souvent distinguée comme une plateforme d’expression du talent féminin et l’occasion sera donnée à 88 femmes de s’illustrer comme Sarah Etongue l’a fait par le passé.

 

Une vue du Mont Cameroun à Buéa.

 

A la seule prononciation de la « Course de l’Espoir », nom donné à la célèbre ascension du Mont Cameroun, deuxième sommet le plus haut d’Afrique, nos pensées vont vers Sarah Etongue, septuple vainqueur de la course en 13 participations. La légende vivante qui a inscrit son nom à l’encre indélébile dans l’histoire de la compétition va certainement inspirer les participantes de cette 23e édition.

88 participantes sont attendues le samedi 17 février prochain à Buéa pour parcourir les 42 Km qui constituent le trajet de la course. La fédération camerounaise d’athlétisme (FCA) l’a enfin dévoilé à travers la publication des listes des participants. Les chiffres sont loin d’être ceux escomptés quand on jette un coup d’œil sur le tableau masculin.

 

SENIORS JUNIORS VETERANS
PARTICIPANTS 328 76 81
HOMMES 290 46 61
FEMMES 38 30 20

 

En ce qui concerne les améliorations logistiques, le comité d’organisation a dévoilé la semaine dernière, les grandes innovations de cette édition 2018 afin d’arrimer la compétition aux standards internationaux. Le fait majeur est certainement l’introduction du chronomètre électronique (ce n’est pas trop tôt). On note également l’instauration de nouvelles primes pour les premiers de chaque catégorie à franchir les trois refuges et le sommet de la course.

Pour le reste, aucun changement. La première place donne droit à un chèque de 10 millions de francs CFA, la seconde 5 millions et enfin la troisième 2 millions.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici