Fidèles à leur réputation, les kényans s’imposent lors du marathon international N’Djamena-Kousseri organisé ce samedi 7 septembre 2019. Chez les dames, Nelly Jepkurui devance les camerounaises Claudine Tumla et Tatah Carine au bout des 21,097 Km de course.

Nelly Jepkurui, vainqueur chez dames du semi-marathon international N’Djamena-Kousseri (Image Loris-Clet Adiang)

La 3e edition du semi-marathon international N’Djamena-Kousseri (MINK) a réuni une flopée de fans venus de tout le pays encourager les coureurs. Ce sont plus de 300 athlètes qui se sont élancés au coup d’envoi de la course dont le départ a été donné à l’esplanade de la mairie de N’Djamena.

A l’arrivée, à la place des fêtes de la ville de Kousseri, ce sont les kényans Lucas Rotich et Nelly Jepkurui qui sont les premiers à franchir la ligne.

Top 3 Messieurs

✓ 1 – Lucas Rotich 1h 07′ 02 » (Kenya)

✓ 2 – Justelin Foimi 1 h 08 ‘ 04 » (Cameroun)

✓ 3- Mahamat Ali Hussein 1 h 11’ 04’’

Trio de tête Dames

✓ 1 – Nelly Jepkurui 1h26’40 » (Kenya)

✓ 2 – Claudine Bongben Tumla 1h34’04 » (Cameroun)

✓ 3 – Tatah Carine 1h35’03 » (Cameroun)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici