Le vice-président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) Saer Seck présente le football féminin au pays de la Teranga. Le championnat féminin prend de l’ampleur de jour en jour grâce à l’appui de la FSF qui prend totalement en charge les tournois féminins.

Saer Seck, président de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel et vice-président de la FSF.

 

Le football féminin constitue dorénavant un volet important pour toutes les instances faîtières de la discipline sur les plans mondial, continental et national. Le Sénégal en a fait un cheval de bataille même si la discipline reste encore en plein chantier. Interrogé sur le sujet, Saer Seck président de la Ligue Sénégalaise de Football Professionnel et vice-président de la FSF indique que « le football féminin au Sénégal se structure et se renforce ». En effet depuis plusieurs années, la fédération prend en charge les différentes compétitions dans lesquelles la sélection féminine sénégalaise est impliquée. Cela réside dans la gestion et l’organisation des matches, le transport des équipes et même des frais d’arbitrage.

La formation des jeunes filles reste un problème.

Cependant des efforts restent encore à être faits au niveau de la formation. Il faudrait instaurer une réelle politique pour inciter les familles à inscrire leurs jeunes filles au niveau de la petite catégorie. Et pour cela, la formation gagnerait à s’adapter aux réalités du terrain. Le concepteur et fondateur de l’institut Diambars assume une part de responsabilité dans l’état actuel des choses. Le centre de formation qu’il a créé met un accent particulier sur les jeunes garçons et non sur les jeunes filles malgré les petites actions menées de part et d’autre pour le rayonnement du football féminin.

Deux divisions pour le championnat féminin.

Le football féminin apparaît comme un réel casse-tête aux yeux de nombreux dirigeants. Saer Seck en sa qualité de promoteur d’un centre de formation a du mal à faire une réelle projection. Malgré ses « interrogations (et) réflexions » il « avoue ne pas encore savoir et maîtriser par quel bout prendre cette responsabilité de la préformation et de la formation chez les filles » telle qu’il l’entend.

Il faut tout de même noter que le championnat de football féminin au Sénégal est composé de deux divisions. S’agissant des sélections nationales, hormis le groupe senior dames, il existe également une sélection U20. Cette dernière avait malheureusement été éliminée par le Maroc en octobre dernier lors des éliminatoires pour le Mondial de la catégorie prévu en août prochain en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici