Dans une interview accordée au site « Allez Les Lions », Alain Djeumfa défend son choix d’avoir présélectionné Gaëlle Enganamouit pour le stage final à la Coupe du monde féminine en France. Pour lui, elle aurait « sacrifié sa carrière pour l’équipe nationale ».

Nonobstant sa décision première, le sélectionneur de l’équipe nationale féminine de football du Cameroun va composer avec Gaëlle Enganamouit qui pour lui a « sacrifié sa carrière et beaucoup d’argent dans son club pour se consacrer à l’équipe nationale ».

A nos confrères du site allezleslions.net, le technicien camerounais présente la joueuse en ces termes «  c’est l’une des meilleures joueuses d’Afrique… Gaëlle a eu un passage à vide. Elle était en Espagne. Mais on a beaucoup discuté avec son manager au mois d’avril et il fallait faire un choix. C’était soit rester en club et disputer les dernières minutes de rencontres, soit prendre sur elle et se séparer de son club pour se préparer pour la Coupe du monde ».

Le sélectionneur camerounais a communiqué sur la disponibilité de l’attaquante pour le stage en Espagne qui est prévu du 14 mai au 06 juin . Il a également souligné qu’elle est en ce moment dans un célèbre centre dont le nom est tenu secret, pour parfaire sa préparation et être prête pour la grande échéance prochaine.

Le choix de Djeumfa apparaît donc clairement après cet entretien. Une inquiétude qui semble se dissiper même s’il précise que Gaëlle Enganamouit n’est pas encore sélectionnée pour la liste finale des 23 pour le mondial.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici