La Commission des arbitres de la FIFA a retenu 15 arbitres centrales et 30 arbitres assistantes pour officier lors de la prochaine Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA France 2018.

Parmi la quinzaine d’arbitres centrales désignées, ABEBE Lydia Tafesse (Éthiopie) et LENGWE Gladys (Zambie) seront de la partie. L’Afrique n’est pas restée en marge de l’événement. Quatre arbitres assistantes issues du continent sont également dans les rangs : Kwimbira Bernadettar (Malawi), Njorooge Mary (Kenya), Rakotozafinoro Lidwine (Madagascar), Victoire Queency (Île Maurice).

« Les critères de sélection des officiels de match de 21 pays différents étaient basés sur leur expérience dans leurs compétitions respectives d’associations et de confédérations, ainsi que sur leur niveau de forme physique et leur capacité à lire le match. »

Les arbitres sélectionnées pour le tournoi des cadettes seront également candidates pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019.

Pour rappel, le Ghana et le Nigéria sont les deux représentants africains à cette compétition cadette prévue dans trois mois. Les quatre villes hôtes officielles de l’événement sont situées en Bretagne: Concarneau (Stade Guy Piriou), Dinan / Léhon (Stade du Clos Gastel à Léhon), Saint-Malo (Stade Marville) et Vannes (Stade de la Rabine). Vannes accueillera le match d’ouverture de la compétition le 5 août ainsi que la finale le 24 août.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici