La délégation camerounaise de volleyball féminin a rallié le Japon ce vendredi matin pour le championnat du monde de volleyball programmé du 29 septembre au 20 octobre prochain.

Après la longue préparation démarrée au Palais des sports de Yaoundé, les lionnes indomptables amorcent dès maintenant la dernière phase de mise en condition avant le coup d’envoi de la compétition internationale.

Le président de la fédération camerounaise de volleyball Serge Abouem avait présenté avec détail le programme de l’avant compétition et celui-ci comportait des stages et rencontres en France, Italie, Suisse et même en Slovénie.

Les championnes d’Afrique désormais installées à l’hôtel Havest à Tanabe City espèrent être au minimum dans le Top 10 final sur les 24 sélections en lice dans le tournoi. Forte de ses succès récents, L’effectif de Jean René Akono peut se permettre d’avoir des ambitions.

Des prétentions qui pourraient même être revues à la hausse après la prise de la température, c’est-à-dire à la suite des deux premières rencontres. Même si les lionnes indomptables préparent avec sérénité leur tournoi, la tâche s’annonce ardue dans leur groupe qui est également celui du pays hôte.

Le Cameroun affrontera donc dans ce groupe A le Japon, l’Argentine, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Mexique.

Pour rappel, l’autre représentant africain dans ce championnat du monde est le Kenya, vice-champion d’Afrique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici