Comme il fallait s’y attendre, les athlètes kényans ont dominé les deux catégories du marathon édition 2018 aussi bien chez les messieurs que chez les dames. Chez ces dernières, les kényanes Caroline Kimosop et Mercy Too occupent respectivement les 1ere et 2eme places. Elles sont suivies par la camerounaise Flore Missima 3ème qui a failli être reléguée au quatrième rang.

Le podium du marathon dames (Mercy Too 2e, Caroline Kimosop 1ere et Flore Missima 3e)

Le marathon s’est finalement déroulé ce dimanche 28 octobre 2018 dans les rues de la ville Douala. Pour les différentes épreuves, le coup d’envoi a été donné un peu après 7h30 avec des personnalités comme le délégué du gouvernement de la communauté urbaine de Douala Dr Fritz Ntone Ntone, Sarah Etongue ou encore Patricia Berthelot Directrice Générale Adjointe des SABC prenant part aux festivités.

Le podium du marathon messieurs en haut – Dr Fritz Ntone Ntone, Sarah Etongue et Charles Kouoh Kotte en bas

Lors du Marathon dames, la première à franchir la ligne n’est autre que Caroline Kimosop la kényane en 2h46min. Une performance notable qui lui permet de ravir la vedette à la lauréate de l’an dernier Mercy Too qui elle a franchi la ligne d’arrivée en pleine difficulté.

La congolaise qui avait franchi la ligne d’arrivée en 3ème position aurait usurpé cette place en évitant les points d’identification placés sur le trajet. Après investigation, Flora Missima la camerounaise récupère cette troisième place et fermant ainsi le podium du marathon international de Douala chez les dames. Heureusement pour la beauté du sport, plus de peur que de mal!

Les dames du marathon édition 2018 reçoivent leurs chèques

La fête s’est joliment déroulée dans l’ensemble, même s’il faut noter des couacs sur le plan logistique avec la répartition inégale des kits de participation aux athlètes. Conséquence : nombreux sont ceux qui ont dû prendre le départ avec leur propre vêtement au lieu des T-shirts offerts par City Sport, partenaire équipementier de l’évènement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici