Sportaufeminin.net revient sur les points positifs de l’effectif de Djeumfa, notamment les sélections d’Estelle Johnson, Alexandra Takounda et Charlène Meyong.

Difficile pour une liste de 23 de faire l’unanimité auprès du public et des analystes. Celle d’Alain Djeumfa n’en fait pas exception. La liste rendue publique en vue de la coupe du monde féminine de la FIFA en France a fortement été décriée dès sa parution.

Si aucune explication satisfaisante n’a été donnée sur la convocation de certaines joueuses comme Gaëlle Enganamouit dont les performances récentes sont loin d’être à la hauteur de ce qu’on pourrait attendre d’une joueuse de haut niveau, la liste du sélectionneur camerounais Alain Djeumfa bénéficie toutefois de mentions positives.

  • Estelle Johnson : tout en maitrise

En quelques semaines d’imprégnation, Estelle Johnson a déjà trouvé ses marques au sein de la défense camerounaise. Testée lors du match des Lionnes perdu face à l’Espagne malheureusement pour le dernier quart d’heure et titulaire lors de la victoire face à Levante, la joueuse de Sky Blue FC offre bien de possibilités à Djeumfa pour la suite de la préparation. Son sang-froid et sa lecture de jeu seront salutaires pour l’équipe. Jamais dans la précipitation, l’américano-camerounaise pourra apporter son talent en défense centrale.

  • Alexandra Takounda : l’heure a sonné ?

On attendait avec impatience sa sélection pour une compétition senior importante. Le moment est donc venu pour la joueuse d’Eclair de Sa’a de briller. Déjà auteure de performances remarquables au sein des Lionnes U17 et dans le championnat national de première division du Cameroun, Alexandra Takounda devra confirmer son statut d’espoir. L’attaquante de 18 ans aux qualités athlétiques louables a souvent été célébrée pour sa précocité.

  • Charlène Meyong : Après la CAN, le mondial

Déjà présente au Ghana pour la Coupe d’Afrique des Nations, Charlène Meyong est très discrète. Pourtant sur le terrain, elle fait plaisir à regarder surtout quand elle est en confiance. Au pic de sa forme, son apport au milieu de terrain peut être fortement précieux. La joueuse de Louves Minproff reste très offensive. Ses prouesses techniques sont proches de celles de Raissa Feudjio. Par contre, son petit défaut réside certainement dans sa capacité à défendre qui est moins importante que celle des autres milieux de la liste des 23.

A ce propos, voici l’effectif au complet !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici