Convoquée en sélection nationale pour la double confrontation face à l’Ethiopie, la joueuse camerounaise du Sporting Club de Braga n’a pas été alignée une seule fois. Une situation qui irrite la maman de la joueuse championne du Portugal.

Farida Machia, la joueuse camerounaise du SC Braga au Portugal

Alors que le Cameroun vient difficilement de se qualifier pour le troisième tour des éliminatoires aux jeux olympiques 2020, la mère de Machia Farida a exprimé sa colère à l’issue du match. Apostrophée en fin de rencontre, elle a affirmé « Ma fille joue à Braga. Elle n’a pas besoin de l’équipe nationale du Cameroun. Elle a un diplôme de cinq ans à Boston University. Elle décide de jouer au football, on la fait venir. En Ethiopie, même pas une seconde (de jeu), au Cameroun non plus. Le 8 (septembre), elle joue la Supercoupe du Portugal. Cela veut dire qu’elle ne sera pas titulaire et le 11, elle joue contre le PSG dans le cadre de la Ligue des champions européenne. Je pense qu’il y a quand-même un peu de méchanceté de la part d’Alain Djeumfa. Alors de grâce, ne l’appelez plus ! Laissez-la jouer son football. S’il avait besoin d’elle, il l’aurait fait même jouer une seconde. Il n’a pas besoin d’elle. Il a ses joueuses… J’ai été dans l’équipe nationale de volleyball et je sais de quoi je parle. La première CAN de volleyball, je l’ai jouée en Tunisie… 180 minutes, vous ne la faites pas jouer, cela veut dire que vous n’avez pas besoin d’elle. »

Absente de la CAN Ghana 2018 et du mondial France 2019, la convocation de la joueuse de 28 ans aux nombreux titres collectifs en club semblait être une reconnaissance de ses performances. Elle, qui avait été félicitée en mai dernier par le ministre des sports Pr Narcisse Mouelle Kombi après une saison incroyable avec le SC Braga. En effet, vainqueur du championnat du Portugal et de la Supercoupe, la saison de la camerounaise a été particulièrement prolifique, ponctuée désormais par une participation à la Ligue des champions de l’UEFA 2019/2020.

Le Cameroun qui manque d’efficacité depuis le début de l’année a besoin de toutes les foudres de guerre capables d’animer le secteur offensif. La sortie de la dame va relancer à coup sûr le débat sur les joueuses cadres de l’équipe et sur le système de jeu du sélectionneur des lionnes indomptables Alain Djeumfa. La maman de Farida Machia reviendra-t-elle à la raison si promesse lui est faite de donner une chance à sa fille? Pour l’heure, la question reste entière!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici