Depuis le 15 octobre dernier se tient le tout dernier stage de préparation de la sélection féminine camerounaise de football en vue de la CAN Féminine Ghana 2018. Cependant les joueuses professionnelles évoluant en Europe et en Asie tardent à rejoindre la tanière. 

Les Lionnes Indomptables sont en stage bloqué depuis le 15 octobre  au Centre D’excellence de la CAF à Mbankomo. Le Coach Joseph Ndoko  et les joueuses locales ont entamé les entraînements lundi dernier, séances d’entraînements qui portaient  sur l’affutage physique .

Les activités de cette première semaine se sont soldées par un match amical qui s’est joué samedi matin à Mbankomo,  opposant les Lionnes Indomptables aux garçons de la Fondation TAFI FC  avec une victoire 1-0 en faveur des Lionnes Seniors (but signé Tchadeu Guilaine). La principale activité ce dimanche a été le bain de glace coordonné par l’équipe médicale.

Les Lionnes Indomptables sont en stage jusqu’au 31 octobre, avant le départ pour l’acclimatation à Abidjan en côte d’Ivoire. Pourtant seules les joueuses locales ont répondu présentes à l’appel du sélectionneur Joseph Ndoko. Malgré les convocations envoyées aux différents clubs concernés, les joueuses professionnelles (cf. la liste ci-dessous) n’ont toujours pas été libérées.

Pour certaines, le 31 octobre les trouvera sur place et pour d’autres comme Henriette Akaba, ce ne sera peut-être pas avant le 4 novembre. Des nouvelles peu rassurantes quand on sait que la préparation en demi-teinte de ces derniers mois a joué des tours à cette sélection camerounaise. Pour rappel, la compétition démarrera au Ghana le 17 novembre prochain. Le Cameroun entrera en lice le même jour en affrontant le Mali dans le groupe A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici