La joueuse aux stats affolantes sera l’une des absentes de la CAN féminine 2018 puisque Joseph Ndoko a décidé de composer avec des joueuses nettement plus âgées ou expérimentées selon l’angle de vue. Bonne ou mauvaise idée d’opter pour un effectif avec une moyenne d’âge qui sera certainement l’une des plus élevées du tournoi ?

Alexandra Takounda lors du match Cameroun-Zambie du Tournoi féminin COSAFA 2018 en Afrique du Sud

A la question de savoir si les choix actuels du sélectionneur national de l’équipe féminine de football du Cameroun sont corrects, il faudra attendre une réponse au cours de la compétition même. Il ne fait cependant aucun doute qu’Alexandra Takounda, la sociétaire d’Eclair Football Filles de Sa’a seulement âgée de 18 ans est l’une meilleures joueuses du championnat camerounais.

Récompensée plus d’une fois pour ses prouesses techniques et physiques, elle a permis à son club d’accéder à la finale de la Coupe du Cameroun qui opposera Eclair de Sa’a à Louves Minproff de Yaoundé.

Appelée dans la tanière des Lionnes lors du Tournoi féminin COSAFA, elle paie aujourd’hui les performances en demi-teinte d’un effectif en souffrance physiquement. En effet, Alexandra Takounda non alignée pour le premier match camerounais face au Mozambique, remplaçante pour Zambie – Cameroun et Cameroun – Lesotho n’a pas fait trembler les filets de tout le tournoi.

Et même lors de la demi-finale face à la Zambie, la jeune prodige qui a joué toute la rencontre n’a pas trouvé le chemin des buts adverses. Ce sont peut-être ces raisons qui poussent le sélectionneur à reprendre l’effectif de Carl Enow Ngachu lors des dernières Coupe d’Afrique des Nations à quelques changements près.

Bonne ou mauvaise décision d’écarter Takounda? L’attaquante est absente de la liste des 25 retenues pour le stage d’acclimatation en Côte d’Ivoire. Une décision qui surprend tout de même lorsqu’on sait qu’à 12 jours du premier match du Cameroun, toutes les joueuses dites professionnelles n’ont toujours pas rejoint la tanière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici