La décision fait suite à la mise en place de la nouvelle politique de promotion du volleyball sur le continent africain. Les présidents de la FIVB (la fédération internationale de volleyball) et de la CAVB (confédération africaine de volleyball) ont exprimé leur satisfaction quant à ce choix de l’Egypte en tant que hôte des Championnats du monde U18 de volleyball féminin.

Le développement du volleyball africain passera par un soutien aux fédérations nationales en charge de la discipline. Et pour l’instant l’Afrique du Nord semble être le choix numéro un en Afrique pour la promotion du volleyball. Si l’Egypte organisera en 2019 les Championnats du monde U18 de volleyball féminin, la Tunisie devra quant à elle organiser ceux des U19 messieurs la même année.

L’Egypte pour sa part a déjà fait ses preuves dans l’organisation des compétitions en ce qui concerne la discipline. En avril dernier, se sont tenus les Championnats d’Afrique de volleyball des clubs vainqueurs de coupe au Caire et l’évènement était un fin succès. Nul doute qu’avec ces organisations d’événements, certes de catégories inférieures, l’Afrique sera un peu plus prise en considération pour les échéances futures des compétitions de volleyball.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici