Les Super Falcons du Nigeria, solides face à la France, perdent la rencontre (0-1) sur une note un peu amère. La gardienne Chiamaka Nnadozie stoppe le penalty de Renard mais l’arbitre décide le faire retirer après consultation de la VAR. 

Voici certainement une rencontre qui restera en travers de la gorge des nigérianes. Tenant en échec la France pendant plus de 75 minutes, le Nigeria va finalement voir ses efforts réduits à néant suite à une utilisation trop radicale de la VAR.

Désormais chaque action de match est scrutée par l’assistance vidéo au grand dam de la spontanéité dans le jeu qui faisait la beauté même du football. Le Nigeria est sanctionné d’un penalty après un tacle trop appuyé de Ngozi Ebere. Deuxième carton jaune, synonyme d’expulsion et penalty accordé à la France.

Wendie Renard tire une première fois, son ballon est stoppé par la gardienne Chiamaka Nnadozie. Après visionnage de la VAR, l’arbitre demande de retirer le penalty. Cette fois-ci, la gardienne des Super Falcons qui a écopé d’un carton jaune juste avant, ne peut rien. Le Nigeria s’incline sur le plus petit des écarts et compte encore sur une place de meilleur troisième pour espérer rejoindre le tour suivant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici