Il semblerait que l’on se projette de plus en plus vers une professionnalisation du football féminin. En marge du lancement de la nouvelle saison prévu le 18 octobre 2019, Céline Eko, présidente du comité d’administration de la Ligue de football féminin du Cameroun, annonce que les joueuses évoluant dans le championnat percevront un salaire.

Une bonne nouvelle puisque certains parents sont toujours réticents à l’idée d’encourager leurs filles dans la pratique du football. Les problèmes minant le football féminin sont nombreux et le pan financier est l’un des plus criards. Mais à l’annonce d’instaurer un système de paiement de salaire des joueuses, quelques inquiétudes subsistent.

Cette promesse va-t-elle se matérialiser alors que des menaces de boycott du championnat sont évoquées à moins d’un mois du démarrage ? En effet, certains clubs exigeraient de recevoir leurs chèques d’indemnité des saisons précédentes notamment celle 2018/2019 avant d’envisager de prendre part à cette nouvelle saison.

Pour s’assurer de l’effectivité du démarrage le 18 octobre prochain, la Ligue devra donc se pencher sur cette situation et régulariser la situation des clubs afin de préparer la nouvelle saison avec plus de quiétude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici