Les lionnes cadettes ont achevé hier leur regroupement à Akono. Le stage qui a démarré le 21 septembre dernier est une satisfaction pour le sélectionneur de l’équipe nationale féminine U17 du Cameroun.

A l’approche du mondial FIFA Uruguay 2018 prévu dès le 14 novembre prochain, la préparation s’intensifie au sein des lionnes cadettes. Pour ce nouveau regroupement, « le travail était basé sur la préparation athlétique et l’amélioration de la technique individuelle et collective de l’équipe. »

Dans le but de parfaire les automatismes, le sélectionneur a donné à ses pépites de disputer un match d’évaluation. La rencontre qui les opposait aux garçons de l’AS Trimusas Académie au stade du collège Stoll d’Akono a tourné en faveur des cadettes. Celles-ci se sont imposées 2-0 grâce à un doublé de Brenda Tabe.

Pour Viviane Mefire, les consignes du coach ont été respectées avec rigueur. Et au sujet du choix d’Akono pour la préparation au lieu du Centre d’excellence de la CAF généralement utilisé, la capitaine du groupe ajoute « C’est une très belle ville. La population y est accueillante et cela nous fait chaud au coeur de savoir que cette autre partie du Cameroun nous supporte. Au fur et à mesure que l’échéance approche, nous sommes mieux appliquées et les coaches sont à notre écoute. Nous pouvons dire que d’ici le jour-j, nous serons prêtes à hisser le drapeau du Cameroun encore plus haut. »
C’est tout le mal qu’on souhaite à cette jeune sélection du pays de Samuel Eto’o et Roger Milla.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici