Cet après-midi à Douala, Maranatha FC et Asff Diamaré de Maroua se sont séparés sur un score de parité 1-1. Menées au score, les filles de Biscene Georges Azom ont trouvé les ressources pour revenir à hauteur de leurs adversaires du jour.

Maranatha FC de Douala

Le match démarre sur de bonnes bases pour les deux formations. L’équipe de l’ASFF Diamaré de Maroua est conquérante. Elle est venue en terre doualaise pour chercher la victoire et cela se fait ressentir.  Pourtant Maranatha est la première des deux à se mettre en avant. Guylaine Tchadeu manque le cadre après une belle action collective. Sa frappe, complètement dévissée, manque le cadre de plusieurs mètres et s’envole vers le poteau du corner.

Guylaine Tchadeu, encore elle, passe tout près d’obtenir un penalty quelques minutes plus tard. Elle s’effondre dans la surface après avoir été touchée par la gardienne Mélanie Talkao mais l’arbitre estime qu’il n’y a pas de faute et laisse jouer.

Avant la fin de la première période, ASFF Diamaré obtient  à son tour une belle occasion de but trop soulevée par Béatrice Yakadam.

Les minutes passent, le jeu est plaisant à regarder. Nouvelle faute sur Suzanne Nouyassié. La fine fleur de Maranatha FC, au petit gabarit, est fauchée à l’entrée de la surface de réparation de Diamaré. Sidoine Douala se charge du coup franc qui passe à quelques centimètres du cadre.

Le score est toujours de 0-0 à la mi-temps

De retour du break, les deux équipes se rendent coup pour coup. Dorcas Kokaté, à l’heure de jeu, assène une magnifique frappe du pied gauche à 20 mètres des buts. Jacqueline Mongo ne peut rien. Les visiteuses mènent 1-0

Sursaut d’orgueil du côté de Maranatha FC avec l’entrée de Nani Kemayou ménagée jusque-là. Le jeu se fait plus pressant.

Et cinq minutes seulement après le but de Dorcas, Maranatha FC remet les pendules à égalité. 1-1 entre les deux formations.

Asff Diamaré accumule les fautes, la tension est palpable. Claudia Voulania, la capitaine des jaunes écope d’un carton de la meilleure couleur après une faute suivie d’un échange houleux avec l’arbitre centrale.

Sur le banc et sur le terrain, les esprits s’échauffent. Le coup franc obtenu par les filles de Maranatha FC n’est pas concrétisé même si l’occasion est franche.

En réponse, ASFF Diamaré opère une nouvelle incursion dans le camp inverse.  L’attaquante tombe sur la gardienne, mais l’arbitre est trop vigilante pour attribuer le penalty tant réclamé. Les deux équipes se séparent sur ce score de parité. Maranatha FC peut encore se permettre de croire au maintien à quatre journées de la fin de la saison régulière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici