Découvrez tous les prétendants à l’organisation de la Coupe du monde féminine de la FIFA 2023. Neuf déclarations de candidatures ont été enregistrées parmi lesquelles celle de l’Afrique du Sud.

Jamais le football féminin n’avait semblé aussi considéré qu’aujourd’hui. Alors que la France se prépare à accueillir la Coupe du monde féminine de la FIFA 2019, des nations sont en lice pour organiser la prochaine parmi lesquelles l’Afrique du Sud.

Le seul pays africain à avoir organisé la Coupe du monde messieurs en 2010 a toutes ses chances pour abriter le tournoi féminin en 2023. Mais pour se faire, l’Afrique du Sud devra sortir son épingle du jeu face aux huit autres candidatures issues d’Asie, d’Amérique du Sud et d’Océanie.

La machine semble définitivement en marche pour faire du tournoi un évènement aussi alléchant que possible. Hormis l’Afrique du Sud, l’argentine, l’Australie, la Bolivie, le brésil, la Colombie, le Japon, la Corée du Sud (qui a manifesté un intérêt dans la co-organisation de l’évènement avec la Corée du Nord) et la Nouvelle-Zélande ont manisfesté leur interêt comme hôte de l’évènement.

Les fédérations de ces différents pays ont jusqu’au 16 avril prochain pour compléter leur dossier de candidatures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici