Huit mois, c’est le temps qu’il reste avant le coup d’envoi de la Coupe du Monde de Basketball féminin. Les amoureux de la balle orange trépignent certainement déjà d’impatience.

Leia Dongue du Mozambique – Turquie 2014

Le niveau de jeu des sélections féminines de Basket-ball fait de plus en plus rêver. Hors de question de tenter une comparaison avec les hommes, mais les dames ont de quoi être fières quand elles foulent le parquet.

Qualifiée d’office en tant qu’hôte de l’événement, l’Espagne s’apprête à être le théâtre d’un spectacle annoncé. Tous les yeux seront rivés sur l’île de Tenerife qui accueillera la 18e édition du championnat du monde de basketball féminin désormais connu sous l’appellation de Coupe du Monde féminine FIBA, et ce, du 22 au 30 septembre 2018. Les favoris seront de la partie. Tout comme l’Espagne, les Etats-Unis ont été exempts de tournois qualificatifs grâce à son statut de champion olympique en titre. Les deux équipes ont été rejointes par les meilleures de chaque championnat continental.

En Afrique, Le Nigéria champion en titre et le Sénégal vice-champion de l’Afrobasket 2017 auront la lourde tâche de représenter le continent. L’Europe reste le continent avec le plus de participants car en plus de l’Espagne, la France, La Belgique, la Lettonie, la Grèce et la Turquie seront de la partie. Du côté des Amériques le Canada, L’Argentine et le Porto Rico rejoignent la fête. La Chine, la Corée du Sud et le Japon occupent les places attribuées à l’Asie et enfin l’Australie est la sélection qualifiée en Océanie.

Dernière étape avant le coup d’envoi, la composition des différents chapeaux. Nul doute que nous aurons droit à de belles affiches!

 

CPME.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici