Il n’est peut-être pas aussi lourd que son homologue masculin, mais il vaut bien le détour. Lui, c’est le trophée de la Coupe du monde féminine de la FIFA, la compétition reine du football féminin. Sa tournée qui a démarré hier à Paris va le conduire à Yaoundé le 9 avril prochain lors du périple africain. Une occasion de l’admirer de près.

La tournée mondiale du trophée a débuté ce dimanche 24 février à Paris. Le trophée qui rappelle subtilement l’élégance et la douceur féminine avec un ciselage bien particulier, a été façonné en 1998 en prélude à la Coupe du monde féminine édition 1999.

La précieuse récompense représente 4,6 kg de bronze plaqué or, un poids moins important que les 6,175 kg du trophée du tournoi masculin fait à 75% d’or massif. Une différence qui n’enlève rien à la beauté du trophée.

Pour son voyage, la sculpture va visiter les 24 pays des 6 continents en lice pour le tournoi prochain. En Afrique, la capitale sud-africaine sera le premier arrêt de la fabuleuse pièce tant convoitée. Ce sera le 7 avril. Ensuite le trophée fera un tour à Yaoundé au Cameroun le 9 avril avant de clôturer la tournée africaine par Abuja au Nigéria le 11 avril.

Des légendes du football masculin et féminin vont rejoindre le trophée lors des escales pour rendre le spectacle plus attrayant jusqu’au 2 mai, date du retour en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici