Alors que la seconde journée dans le groupe A s’est achevée ce mardi, force est de constater que de nombreuses incertitudes planent encore sur les équipes engagées. En effet, malgré le résultat positif du Cameroun, peut-on affirmer sans se tromper que l’équipe de Joseph Ndoko est d’ores et déjà qualifiée ? Quelques réponses ici.

La deuxième journée dans le groupe A a rendu sa copie ce soir avec la victoire du Mali 2-1 sur le Ghana et celle du Cameroun 3-0 face à l’Algérie.

Nonobstant les affirmations sur la qualification des lionnes indomptables après les deux victoires enregistrées, il convient de revenir sur le règlement de la CAF (confédération africaine de Football) en matière de championnat d’Afrique des Nations de football féminin.

Le règlement en bref

Le classement des équipes est établi grâce aux critères suivants :

  • Le plus grand nombre de points obtenus dans tous les matchs du groupe.

En cas d’égalité :

  • Plus grand nombre de points obtenus dans les matchs disputés entre les équipes à égalité ;
  • Meilleure différence de buts dans les matchs disputés entre les équipes à égalité ;
  • Plus grand nombre de buts marqués lors des matchs disputés entre les équipes à égalité ;
  • Si, après l’application des critères 2 à 4, seule une partie des équipes sont encore à égalité, on reprend les critères 2 à 4 pour les équipes concernées par cette nouvelle égalité.

Si, après l’application des critères 2 à 4, des équipes sont encore à égalité, les critères suivants s’appliquent :

  • Meilleure différence de buts dans tous les matchs du groupe ;
  • Plus grand nombre de buts marqués dans tous les matchs du groupe ;
  • Tirage au sort.

Au vu de ce règlement, le Cameroun n’est pas encore officiellement qualifié. En cas d’égalité à 6 points entre les trois premières équipes, l’issue pourrait même s’avérer fatale. Tous les regards sont désormais fixés vers la prochaine rencontre face au pays hôte le Ghana.

 

CPME

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici