Le Mali a séduit tout au long de ses trois rencontres de groupe avant de se hisser pour la première fois de son histoire en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations de Football Féminin. Les Aigles dames seront opposées ce mardi à Cape Coast aux Banyana Banyana d’Afrique du Sud.

Beaucoup d’histoires commencent par « il était une fois » et c’est peut-être ainsi que l’histoire du Mali pourrait être narrée. Nul n’attendait ce jeune groupe à ce stade de la compétition. En effet, en six premières participations, les Aigles du mali n’avaient jamais réussi à passer le cap du premier tour. La 7ème fois s’avère être la bonne.

Le Mali avait pourtant démarré sa campagne par une défaite 2 – 1. C’était face à l’expérimentée équipe du Cameroun. Pour leur second match, face au pays hôte, elles avaient enregistré leur première victoire dans l’édition 2018 sur le score de 2 – 1. Le troisième match, plein d’intensité, était face à la brave équipe algérienne qui a passé la quasi-totalité de la rencontre en tête avant de se faire rattraper par un Mali conquérant. Les Aigles dames se sont imposées 3 – 2 au bout du suspense.

Des performances intéressantes pour une sélection à la moyenne d’âge tournant autour de la vingtaine. Depuis la titularisation du coach Mohamed Saloum Houssein, ancien préparateur physique de l’effectif lors de la CAN Cameroun 2016, les jeunes filles sont en constante évolution. Fatoumata Diarra et Bassira Touré ont chacune 2 buts et prouvent qu’elles peuvent aller au-delà en termes de performances.

De côté de l’Afrique du Sud, les joueuses de Desiree Ellis semblent sereines. Premières de leur groupe après avoir battus le Nigéria, la Zambie et la Guinée Equatoriale, les Banyana Banyana espèrent se qualifier pour la finale et dénicher de ce fait leur ticket pour la Coupe du monde France 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici