Si pour l’instant seuls le Nigéria et la Guinée-Equatoriale se sont portés candidats à l’organisation de la prochaine édition de la Coupe d’Afrique des Nations Féminine de football, la CAF a déclaré par son Secrétaire Général par intérim que les dossiers des deux pays étaient encore incomplets à ce jour.

Lors d’une session de questions-réponses initiée par la plateforme en ligne Afrique Football Media (AFM), Abdelmounaim Bah, Secrétaire Général par Intérim de la Confédération Africaine de Football, a annoncé que le pays hôte du grand événement célébrant le football féminin africain n’avait pas encore été dévoilé, à cause de dossiers de candidature incomplets.

Deux pays se sont officiellement portés candidats à l’organisation de l’événement africain : il s’agit de la Guinée-Equatoriale qui a accueilli et remporté les éditions 2008 et 2012 et du Nigéria (hôte en 1998, 2002 et 2006), préalablement intéressé cette année par l’organisation de la Coupe du Monde Féminine U20 de la FIFA, et malheureusement délaissé au profit de la candidature couplée du Panama et du Costa Rica.

Même si le calendrier de l’année 2020 est désormais incertain, la préparation des quelques événements au programme accusent un réel retard. Ce qui est rend incertain leur tenue. La logistique requise pour la CAN Féminine est désormais plus importante avec la décision de la CAF de faire passer le tournoi final à 12 équipes au lieu des 8 des précédentes éditions. Et d’ailleurs, l’impact a été immédiatement perceptible avec le nombre record d’engagements pour la seule phase éliminatoire.

Le SG p.i. de la CAF a affirmé :  » Deux candidatures ont été présentées pour la CAN féminine lors du dernier comité exécutif de la CAF à Doha, celles du Nigéria et de la Guinée-Équatoriale. Nous avons considéré que ces deux candidatures n’étaient pas complètes et avons demandé à ces deux pays de fournir quelques éléments supplémentaires pour compléter leurs candidatures. »

Il ajoute « La décision devait être prise lors du prochain exécutif fin avril et il a été repoussé. Pour l’instant il n’y a pas de date pour ce nouveau comité exécutif, bien évidemment l’administration nous suivons la situation de près. Et nous n’hésiterons pas à relancer le Comité exécutif voire le comité d’urgence si le Comité exécutif n’arrivait pas à se réunir dans les prochaines semaines, concernant ce point bien précis. »

La pandémie du Covid-19 qui s’étend sur le monde a mis les activités de football à l’arrêt. Les probabilités d’organiser la CAN féminine en 2020 se réduisent considérablement au fur et à mesure que la crise se poursuit. En effet, les éliminatoires de la CAN initialement prévues en avril sont reportées. Et nul ne sait quand elles seront reprogrammées. Mais déjà les pays voulant accueillir la Coupe d’afrique des Nations Féminine quand tout sera rentré l’ordre devront être en règles le plus tôt possible afin de préparer le grand évènement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici