Le Cameroun s’est imposé dans la douleur ce samedi soir face à une équipe malienne pleine de ressources. Les joueuses de Joseph Ndoko ont mis à profit leur expérience afin de renverser une situation qui leur était jusque-là défavorable. 2-1, c’est le score de la partie.

Le film du match

La rencontre démarre sur des chapeaux de roue avec quelques incompréhensions. Raïssa Feudjio peine à rentrer dans le match. De son côté, Aboudi Onguene faite une entame remarquée.

Le Mali déjà surprenant de dextérité dans le collectif, brille également par ses individualités techniques. Le match s’annonce serré.

Dès la cinquième minute de jeu, Ajara trouve la joueuse du CSKA Moscou grâce à une superbe passe. Malheureusement, le ballon est mal récupéré par Aboudi Onguene qui l’envoie en sortie de buts.

Les occasions s’enchaînent de part et d’autre mais rien de bien dangereux. Les gestes techniques se multiplient sur le terrain comme la talonnade d’Ajara pour Ngo Ndoumbouk qui écrase un peu trop sa frappe.

La défense du Mali est solide, ce qui contrecarre le jeu du Cameroun. Juste avant la mi-temps, Bintou Koite sort sur blessure.

0-0, c’est le score à la mi-temps.

De retour du break, le Mali est plus conquérant et à la 58e minute le Cameroun se fait surprendre par une belle montée de Bassira Touré qui fait une passe excentrée à Aïssata Traoré. Il n’en faut pas plus à la joueuse pour ouvrir le score. Le Mali mène 1-0.

C’est le moment choisi par le sélectionneur camerounais pour effectuer son premier changement. Entrée de Meyong à la place de Ngock Yango.

Le Cameroun répond vu but malien par une frappe. La confiance installée dans le clan malien commence à s’ébranler sous la pression des attaques des Lionnes indomptables. Le Cameroun mené se réinstalle dans le match. Corner du Cameroun frappé par Onguene à la 71e minute, Falone Meffometou à la récupération envoie le ballon dans les buts. 1-1

Le réveil du Cameroun

En moins de 2 minutes, les Lionnes reprennent l’avantage grâce cette fois-ci à Ajara (73’) flamboyante jusque là tout comme Ngo Mbeleck.

Joseph Ndoko effectue de nouveaux remplacements : Onguene laisse la place à Enganamouit et plus tard Abena remplace Ajara.

Les nombreuses autres occasions des deux côtés resteront stériles. Le Cameroun s’impose 2-1 face au Mali.

 

Femme du match : Marlyse Ngo Ndoumbouk.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici