La Côte d’Ivoire a triomphé hier vendredi 2 mars à l’occasion du meeting de Birmingham. Lors du 60 M dames, Murielle Ahouré a réalisé un temps de 6.97 pour remporter son premier titre mondial. Marie-Josée Ta Lou s’est classée juste derrière avec un chrono de 7.05.

 

Murielle Ahouré et Marie-Josée Ta Lou offrent un doublé historique à la Côte d’Ivoire lors du meeting de Birmingham 2018.

 

La saison a bien démarré pour les ivoiriennes. Ahouré et Ta Lou enchaînent les belles performances depuis le début de l’année. Murielle Ahouré qui a connu des moments assez difficiles l’an dernier s’est bien relancée. Après ses résultats positifs à Birmingham en 2012 et 2014 lorsqu’elle a décroché des médailles d’argent sur le 60 M, l’ivoirienne est montée d’un cran avec cette victoire. Avec 6.71, elle vient de réaliser le nouveau record d’Afrique sur la distance et le chrono le plus rapide depuis 19 ans. Ce résultat la classe à la 6e position des meilleures performances mondiales de la distance de tous les temps. C’est avec émotion qu’elle a dédié cette victoire à son père décédé l’an dernier.

Il devient presqu’évident que la Côte d’Ivoire a tout pour titiller les plus grandes nations spécialistes du sprint en athlétisme. Derrière Murielle Ahouré, Marie-Josée Ta Lou a décroché la médaille d’argent en 7.05 (0.43). Elle est arrivée à 5 millièmes de secondes devant la Suissesse Munjinga Kambundji qui elle a fait un chrono de 7.05 (0.48). Elle permet à la Côte d’Ivoire de s’offrir un doublé historique.

Ces performances de Murielle Ahouré sont-elles du fait qu’elle se soit installée récemment aux Etats-Unis ? La question reste entière. Il semblerait tout de même que cela ait eu un impact positif sur l’athlète. Elle a désormais l’occasion de s’entraîner aux côtés des meilleures sprinteuses américaines. Sa compatriote Marie-Josée Ta Lou a, quant à elle, préparé cette saison en Côte d’Ivoire après avoir passé les quatre dernières années au Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici