Elles sont mamans, femmes au foyer, femmes actives, coachs pour certaines, entrepreneurs pour d’autres et surtout des basketteuses dans l’âme. Elles, ce sont les Mum’s, des anciennes joueuses qui n’ont pas pu faire disparaître leur amour pour la balle orange. 

Elles ont intégré le championnat de la région du centre cette saison avec  pour objectif d’amener la jeune fille à pratiquer la discipline. Créé il y’a plusieurs années de cela sous l’appellation des Elder’s, le concept est dissout après seulement quelques mois d’existence pour disent-elles « absence d’activité ».

La capitaine Marie Christiane Mindjah épouse Omgba a roulé sa bosse sur le plan local avant de s’éloigner des terrains pour se consacrer à son rôle de maman à temps plein. L’ancienne joueuse de l’Institut national de la jeunesse et des sports  explique que l’idée des Mum’s est partie d’un collectif d’anciennes basketteuses qui souhaitait mettre sur pied une équipe qui allait prendre part au championnat régional juste pour s’amuser. Comme tout nouveau projet, les débuts ont été difficiles et pour l’instant le club ne jouit d’aucun soutien.

« Notre équipe n’est pas sponsorisée, c’est le groupe qui contribue pour son fonctionnement. Chacune paie ses frais de licence et achète son maillot. Pour le moment, il y’a environ 15 joueuses qui constituent le club. »

La plus connue du groupe se nomme Regine Ngah Tamo, ancienne  internationale camerounaise, cette Mum est aujourd’hui omniprésente sur tous les playgrounds de la ville de Yaoundé. Quand elle n’est pas coach, c’est sous la casquette de joueuse dans la catégorie vétéran qu’elle s’illustre. Bouquet comme elle se fait communément appeler est l’une des têtes pensantes des Mum’s  et milite pour la promotion et le développement du basket-ball féminin au Cameroun en suivant les traces des Elder’s.

« Les Elder’s étaient une génération très lointaine de celle qui existe aujourd’hui, pour être brève elles étaient nos aînées dans le basket-ball. Quand on a arrêté de jouer au haut niveau nous avons décidé de les rejoindre malheureusement le projet disparaît et c’est comme ça que nous décidons de monter notre équipe des Mum’s en ramenant toutes les anciennes joueuses afin de donner l’envie aux jeunes filles de jouer au basket en nous voyant jouer au championnat. »

Le championnat régional du Centre tient sa nouvelle équipe féminine pour le compte de la saison sportive 2018 – 2019. Une formation qui réserve des surprises à ses adversaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici