La nigériane élue joueuse africaine de l’année 2017, Gabrielle Aboudi Onguene du Cameroun échoue à nouveau sur la deuxième marche du podium.

 

Asisat Oshoala tenant son trophée, Accra, 04 janvier 2018

Le 4 janvier dernier, tous les regards étaient rivés sur Accra, la capitale ghanéenne pour la tant attendue cérémonie de récompense du football africain. Avec Didier Drogba et Carol Tshabalala comme présentateurs du soir, la cérémonie a démarré tout en douceur avec des discours (assez longs) des officiels. Il faut rappeler que les cérémonies de ce type durent en général deux heures mais pour les CAF Awards prévus à 19h (heure d’Accra), le premier award n’a été livré qu’à plus de 20h30. Heureusement que nous avons eu droit au préalable à un beau tapis rouge.

Caf Awards, janvier 2018.

Voir toutes ces stars biens sapées pour la cérémonie était une occasion supplémentaire d’en apprendre plus sur leur style.

Avant qu’on ne s’égare à parler de mode et d’allure de nos championnes, revenons à notre sujet principal ! Les lauréats de la soirée… Le Cameroun, nominé comme meilleure équipe féminine de l’année rentre finalement bredouille au profit des Banyana Banyana d’Afrique du Sud qui remportent le trophée.

Caf Awards, janvier 2018

Gaëlle Enganamouit joueuse africaine de l’année 2015 et exempte du Podium pour le compte de l’année 2017 n’a malheureusement pas porté chance à sa compatriote Gabrielle Aboudi Onguene (WFC Rossiyanka, Russie), qui, comme l’an dernier termine à la deuxième place du classement. La camerounaise est devancée par Asisat Oshoala du Nigeria récompensée pour la deuxième année consécutive qui compte désormais trois ballons d’or (2014, 2016 et 2017). La belle évoluant à Dalian Quanjian F.C en Chine depuis le 10 février 2017, confirme la suprématie nigériane sur le continent africain. Le trio de tête est complétée par la sud-africaine Chrestina Kgatlana (UWC Ladies, Afrique du Sud).

CPME.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici