Les lionnes cadettes sont réunies depuis hier au Centre d’excellence de la CAF à Mbankomo pour un stage de 15 jours. Stéphane Ndzana Ngono a sélectionné, à cet effet, une trentaine de lionnes U17 parmi lesquelles deux joueuses du club de formation AS LIFA de Yaoundé.

Photo des jeunes joueuses d’AS LIFA de Yaoundé au Centre Technique de la Fecafoot à Odza.

Même si le championnat amateur n’est toujours pas opérationnel pour les jeunes filles, la formation se poursuit dans les différents clubs enregistrés au sein de la commission nationale de football féminin de la Fecafoot. AS LIFA de Yaoundé n’existe que depuis 2012, mais déjà le club affiche ses ambitions. Le président Bergson Leroy Assadzeu et toute son équipe détectent des jeunes talents dans les établissements scolaires. L’opération a principalement lieu lors des jeux Fenassco et le recrutement se fait gratuitement.

Manuella Ngounou et Mélanie Murianne Ngameni, toutes deux en stage avec les lionnes cadettes, sont de purs produits du club AS LIFA de Yaoundé. La première, gardienne de buts, est une jeune joueuse formée au club depuis l’âge de 13 ans. Selon ses formateurs, Manuella est en constante évolution et le fait qu’elle soit en ce moment à Mbankomo n’est qu’une suite logique des événements.

La seconde, Mélanie Murianne Ngameni évolue au poste d’attaquante et compte plus de 25 buts toutes rencontres confondues avec le club. A 15 ans, elle se présente comme un bel espoir du football féminin même si tout reste à faire pour avoir une place au soleil. Le football offensif constitue l’essence même du style camerounais autant dans les sélections féminines seniors que cadettes et juniors et ce point semble être à son avantage tant Mélanie Murianne est adroite devant les buts.

Aujourd’hui, AS LIFA propose une formation pour les jeunes filles mais également pour les jeunes garçons. Toutes les équipes sont inscrites à la Fecafoot et au vu de la qualité de la formation que le club offre à ses pépites, de nombreuses footballeuses professionnelles  sortiront à coup sûr de ses effectifs.

En attendant, Mélanie Murianne Ngameni et Manuella Ngounou font partie des présélectionnées de Mbankomo et préparent la prochaine Coupe du monde Féminine U17 qui aura lieu en Uruguay du 13 novembre au 1er décembre 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici