En charge de l’animation offensive de la sélection camerounaise depuis plusieurs années, le duo Ajara Njoya et Gabrielle Onguene a été mis à rude épreuve par une opposition quelque peu malsaine. Aujourd’hui, les deux joueuses sont à nouveau sur la même longueur d’ondes et sur le terrain, ça se voit.

Si la défense camerounaise a montré quelques signes de fébrilité lors du match Cameroun – Zambie du 5 mars dernier comptant pour le match aller du dernier tour des éliminatoires africaines aux JO Tokyo 2020, du côté de l’attaque, le spectacle a été au rendez-vous.

En effet, la prestation d’Aboudi et Ajara n’est pas passée inaperçue. Leur entente sur le terrain manifesté par ce besoin de se chercher et surtout cette faculté de se trouver, a émerveillé. La qualité de ces deux joueuses exceptionnelles classées parmi les meilleures en Afrique et dans le monde, n’est pas pour déplaire. Au contraire…

Ce sont elles qui ont offert la victoire aux Lionnes Indomptables face aux Copper Queens, lors d’un match très tendu à Yaoundé. Ajara Njoya a ouvert le score, sur une passe de Colette Ndzana, et s’est ensuite muée en passeuse pour Aboudi Onguene. Cette dernière va même s’offrir un doublé en fin de match. Le match parfait pour ces joueuses hors pair!

Si Alain Djeumfa doit encore régler quelques points en défense, notamment la concentration au niveau de l’axe et l’assurance chez la jeune gardienne Bawou, le Cameroun a toutes les armes pour supplanter la Zambie à Lusaka. Et en cas de difficultés, Ajara ou Aboudi peuvent jouer les sauveuses, comme souvent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici