L’attaquante camerounaise de Valerenga FD en Norvège n’en finit plus de briller. Auteure d’un doublé ce samedi face à Klepp IL,  Ajara Njoya a été l’une des grandes artisanes du succès de son club. Ses statistiques toutes compétitions confondues font désormais d’elle l’une des grandes prétendantes au titre de meilleure joueuse africaine de l’année.

Buteuse cet après-midi en championnat dans le match de la 15e journée qui opposait Valerenga FD, actuel troisième, à Klepp IL quatrième au classement, Ajara s’est doublement illustrée lors de la victoire 4-0 de son club.

Après l’ouverture du score de Maruschka Waldus (11’), la camerounaise augmente la mise pour Valerenga FD à la 25e minute. A quatre minutes de la fin de la première période, le score grimpe à 3-0 grâce à Natasha Dowie. De retour des vestiaires, c’est encore la camerounaise Ajara qui inscrit l’unique but de la seconde période permettant ainsi à Valerenga de s’imposer 4-0 dans ce duel crucial.

 

D’une adresse remarquable devant les buts

La marge de progression d’Ajara Njoya ne cesse de grimper. De l’époque de sa première convocation chez les Lionnes U17, encore collégienne à ce moment-là, à ce jour où elle occupe désormais la place de leader technique de la sélection senior des lionnes indomptables, la joueuse n’a pas chômé. Le parcours d’Ajara Nchout Njoya est des plus remarquables.

Partie de Sandviken IL en décembre dernier, club pour lequel elle a marqué 17 buts toutes compétitions confondues en une seule saison, la camerounaise continue d’enchaîner des performances incroyables.

Depuis la CAN 2018 au Ghana, l’importance de la joueuse continue de prendre une ampleur considérable aussi bien en club qu’en sélection. Demi-finaliste de la compétition avec le Cameroun, Ajara est élue femme du match de la rencontre perdue face au Nigéria. Un trophée qui lui a pourtant laissé un gout amer « Tout le monde avait vu le match, on était quand-même au-dessus du Nigéria et à la fin on perd…on était déçues par rapport au résultat parce qu’on se disait qu’on méritait gagner ce match. »

L’absence de son nom dans la liste des 10 meilleures joueuses du tournoi surprendra d’ailleurs. Elle qui était devenue la coqueluche des Lionnes du haut de son rendement sans cesse en progression. Pourtant très vite, elle est passée à autre chose.

Depuis le début de cette année 2019, l’attaquante fait encore mieux que l’an précédent. Auteure du deuxième meilleur but de la Coupe du monde féminine en France et unique représentante africaine dans le Top 10 du prix Puskas récompensant le plus beau but de l’année aux côtés de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, Ajara est clairement au-dessus de la mêlée.

Avec 8 buts en championnat de première division, 1 en coupe de Norvège et 3 avec la sélection camerounaise en 2019, la lionne indomptable est décidément partie pour conquérir le football africain et mondial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez ajouter votre commentaire
Veuillez inscrire votre nom ici